Approchez les animaux sauvages dans le désert du Kalahari

Publié le : 24 septembre 20214 mins de lecture

Si le travail est réputé pour être l’un des facteurs qui contribuent au bonheur, les vacances et les loisirs sont également les complémentaires indispensables pour avoir une vie sereine. Dans cette optique, il existe plusieurs activités, à la portée de tous. Entre la Namibie et l’Afrique du Sud, il existe un désert qui regorge de ressources animalières. Par le biais de cet article, découvrez comment s’approcher des animaux sauvages dans le désert du Kalahari.

La compagnie des animaux sauvages

En matière de divertissement, opter pour la compagnie des animaux sauvages n’est pas du goût de tout le monde. En effet, il faut avoir une certaine affinité avec le genre animal pour vouloir passer du bon temps avec eux. De surcroit, les entités chargées de la gestion de cette circonscription géographique ont convenu de restreindre les visites touristiques. Il est à signaler que pour sauvegarder leur intégrité, et afin de préserver leur liberté, ces animaux sauvages sont conservés dans leurs milieux naturels, autrement dit, le désert. À cause de leur état dangereux, il n’est pas conseillé pour les férus d’animaux sauvages d’approcher ces derniers de trop près. Toutefois, il existe quelques moyens pour côtoyer ces merveilles de la nature.

Le safari

Dans le but de faciliter l’approche de ces animaux sauvages dans le désert du Kalahari, un évènement spécial est organisé. Il s’agit du safari. En principe, lors d’un safari, tous les participants sont invités à s’immerger dans le désert à la recherche de ces animaux endémiques. A l’origine, un safari était l’occasion idéale pour chasser un animal sauvage. Une fois tué, le chasseur pouvait rentrer avec une partie de l’animal pour l’accrocher dans son salon en guise de trophée. Actuellement, la notion de safari a pris une nouvelle tournure. Vu que ces animaux sont endémiques de la région africaine, les abattre les condamne à l’inévitable extinction. C’est la raison pour laquelle une nouvelle manière de faire un safari a vu le jour. Ici, l’idée est de remplacer les fusils de chasse par des appareils photo. Ainsi, les participants seront en mesure de prendre de superbes photos et de les garder comme souvenir. Par ailleurs, comme le safari se déroule dans le désert, et que tous les participants viennent de partout, le safari doit être encadré par un guide. La plupart du temps, ce rôle est occupé par un autochtone.

Un évènement organisé

Afin d’alléger les soucis des participants, certains organisateurs de safari proposent des packs. En fait, ces packs peuvent contenir des offres avec les prises en charge tout au long du séjour. Ainsi, avec une simple souscription, les organisateurs s’occupent du déplacement vers le site, de l’hébergement et des repas. Le participant quant à lui n’aura qu’à utiliser ses talents de photographe pour recueillir les meilleurs clichés de ces animaux sauvages dans leurs habitats naturels.

Plan du site